Rameaux : le pape s’adresse aux jeunes

 

Extrait de L’homélie des rameaux du pape François, le 23 mars 2013 :

“(…) Sur cette place il y a beaucoup de jeunes. Depuis 28 ans le Dimanche des Rameaux est la Journée de la Jeunesse. Voici le troisième mot clef, les jeunes.

Chers jeunes, je vous ai vu dans la procession d’entrée et je vous ai imaginé faisant la fête autour de Jésus, agitant des rameaux d’olivier. Je vous imagine criant son nom et exprimant votre joie d’être en sa compagnie. Vous avez une part importante dans cette fête de la foi. Vous apportez la joie de la foi et dites que nous devons vivre la foi avec un cœur jeune, toujours, même à soixante-dix ou quatre-vingts ans! Oui, avec un coeur jeune.

Avec le Christ, le cœur ne vieillit jamais. Tous nous savons que le roi que nous suivons et qui nous accompagne est très spécial, c’est un Roi qui aime jusqu’à la Croix et qui enseigne à servir, à aimer.

 

N’ayons pas honte de sa Croix. Au contraire, embrassez la pour avoir compris que c’est dans le don de soi, dans le fait de se dépasser, que réside la véritable joie, que c’est avec l’amour de Dieu qu’il a vaincu le mal. Portez la Croix pèlerine à travers tous les continents, par les routes du monde. Portez la en répondant à l’invitation de Jésus, pour faire de toutes les nations des disciples.

Cette phrase de Mathieu est le thème de la JMJ de cette année. Portez la pour dire à tous que sur la Croix Jésus a abattu le mur de l’inimitié, qui sépare les hommes et les peuples, et qu’il a apporté la réconciliation et la paix. Chers amis, moi aussi je me mets en route dès aujourd’hui avec vous, sur les traces de Jean-Paul II et de Benoît XVI. Désormais nous sommes proches de la prochaine étape de ce grand pèlerinage de la Croix.

J’envisage avec joie d’aller en juillet prochain à Rio de Janeiro. Je vous donne rendez-vous dans cette grande ville du Brésil. Préparez vous, surtout spirituellement dans vos communautés, pour que cette rencontre soit un signe de foi pour le monde entier. Les jeunes doivent dire au monde qu’il est bon de suivre Jésus, de marcher avec lui. Son message est un bienfait. Dites lui qu’il est bon de se surpasser et d’aller vers les périphéries du monde et de nos vies pour porter ce message.

Les trois mots clefs sont aujourd’hui la joie, la Croix, les jeunes. Demandons à la Vierge Marie de nous enseigner la joie de la rencontre avec le Christ, l’amour avec lequel nous devons lui porter au pied de la Croix, l’enthousiasme du cœur jeune avec lequel nous devons le suivre en cette Semaine Sainte et durant toute notre vie. Ainsi soit-il”.