Partir à Lourdes en se mettent au service des malades

C’est possible avec l’hospitalité de l’Anjou du 2 au 7 avril 2016les jeunes avec Mgr Delmas, lors du pèlerinage de l'hospitalité 2012

Depuis quelques années, deux groupes de jeunes (16-18 ans, et un autre de 18-25 ans) se mettent au service des malades de notre diocèse, en participant au pèlerinage hospitalier de l’Anjou. C’est une expérience différente, quelques témoignages  pour en dire plus :

“l’hospitalité, un monde d’écoute, d’entraides, d’échanges, de partage et un flot continu d’émotions et de souvenirs magnifiques et inoubliables”

“C’était ma première année et pourtant c’est comme si j’avais toujours fait parti de la grande famille que sont les hospitaliers. J’ai beaucoup été touchée par les malades. J’avoue que je ne m’attendais pas à verser autant de larmes surtout lorsque j’ai participé au repas des malades. Si on m’avait dit un jour que je pleurerais en servant de la soupe, je ne l’aurais pas cru !”

“Très, très bonne semaine, remplie de joies et de belles rencontres avec tous. Une nouvelle vision de Lourdes avec le fait de voir les malades et de comprendre qu’ils sont des personnes.

J’ai découvert une ambiance chaleureuse, familiale et amicale, où il y a toujours une âme pour nous aider en cas de besoin. J’ai découvert aussi le quotidien des malades et parfois leurs blessures profondes.

J’ai été marqué par les piscines, le roulage en général (rencontres, fou-rire, bonne humeur générale). L’ouverture des malades avec nous : une vraie complicité !”