Les vierges consacrées

severine-courtois-a-ete-consacree-par-l-eveque-dans-l-ordre_416473_516x343.
.
Ce qu’elle est …

Une femme consacrée à Dieu, comme épouse du Christ, au service de l’Eglise. C’est l’Evêque qui la consacre par un rite liturgique public et solennel dans un état de vie définitif.

.

Vierge

Parce que l’Eglise est vierge, cette vocation est virginale. ” Je vous ai fiancés à un Epoux unique comme une vierge pure à présenter au Christ. ” (2 Co 11,2) Celle qui reçoit la consécration s’engage, par ” une décision irrévocable “, scellée par le rite liturgique à “vivre dans la virginité perpétuelle “. Un tel choix demande un engagement sans réserve à la suite du Christ, selon la radicalité de l’Evangile.

Epouse

Parce que le Christ aime l’Eglise son Epouse, cette vocation est sponsale. ” Ton Seigneur t’épousera ” (Is 62,5) La vocation de la Vierge Consacrée est de se laisser épouser par le Christ, d’où l’anneau qui lui est passé au doigt. Elle devient alors ” signe transcendant de l’Amour de l’Eglise pour le Christ son époux ” et image du Royaume à venir. Toute son existence s’ordonne désormais à cette fin et tout lui devient occasion de signifier concrètement l’Alliance de Dieu avec son Peuple.

Mère

Parce que l’Eglise est mère, cette vocation est maternelle. ” Pousse des cris de joie, toi qui n’a pas enfanté selon la chair : plus nombreuses sera ta postérité ” (Is 54,1) A la suite de la Vierge Marie, la vierge consacrée recherche sans cesse à accomplir la volonté du Père et s’ouvre ainsi à une fécondité spirituelle.

Ce qu’elle vit …

Une vie de prière 

” L’Esprit et l’Epouse disent : viens ! Maranatha ! ” (Ap 22,17)
La fonction première de la vierge consacrée est la prière. Parce que l’Eglise veille et attend son Seigneur, la consécration des vierges est un appel à hâter, dans une confiance vigilante, ” la venue du Seigneur dans sa gloire ” (Mt 25,31) Au cours de la célébration, l’Evêque lui remet le livre de prière de l’Eglise (liturgie des Heures).

Au coeur même de l’Eglise

” Le zèle pour ta maison me dévore ” (Ps 69,10)
La consacrée n’entre pas dans une structure nouvelle. Sa communauté n’est autre que son diocèse dont elle partage la vie ecclésiale. La consécration instaure un lien nouveau entre celle qui la reçoit et l’évêque du diocèse. Ce lien est d’ordre spirituel et canonique. Quelle que soit la manière dont la vierge consacrée est insérée dans le diocèse, elle sait que sa prière et sa mission s’étendent aux dimensions du monde, qui sont celles de l’Eglise universelle.

Dans un esprit de service

” Ton épouse : une vigne fructueuse ” (Ps 128,3)
Les vierges consacrées sont ” vouées au service de l’Eglise “. Il s’agit d’un ” service ” en harmonie avec la vocation personnelle de chacune. Elles travaillent à l’annonce de l’Evangile et au service de leurs frères selon leurs charismes respectifs, dans une grande diversité d’âges, de situations et professions, de spiritualités et mouvements d’Eglise.