La vie religieuse

Cette-nouvelle-generation-qui-reinvente-la-vie-religieuse_article_popinLa vie religieuse ou la vie consacrée est la forme de vie par laquelle les fidèles qui suivent le Christ se donnent totalement à Dieu. Cela s’exprime par la profession des conseils évangéliques (en général Chasteté, pauvreté, obéissance).

 .

.
.

Les différentes formes de vie religieuses

La vie contemplative

Dans la vie contemplative, moines et moniales choisissent de consacrer toute leur vie à Dieu, dans la prière de louange et le silence. Leurs monastères sont des lieux retirés du monde, mais ouverts à l’accueil. Leur vie est ponctuée par la prière ensemble sept fois par jour et par le travail. Ils se tiennent en permanence devant Dieu, au nom de leurs frères et sœurs humains.

La vie apostolique

Dans la vie apostolique, religieuses et religieux quittent tout pour suivre le Christ, mais leur monastère c’est le monde ! Vivant dans la prière et la présence de Dieu, ils sont envoyés pour témoigner et pour servir dans tous les secteurs de l’activité humaine, en France et ailleurs. Ils veulent traduire en gestes concrets l’amour de Dieu pour tous, que le Christ nous a manifesté dans l’Evangile.

1800032_455712044558539_839246955_oComment entrer dans la vie religieuse ?

Une phase de découverte et de connaissance mutuelle en lien avec une communauté religieuse. Une vie en communauté pour mieux la connaître et discerner sa vocation : le postulat. Une phase de formation religieuse et d’approfondissement de sa vocation en vivant dans la communauté : le noviciat Après le noviciat, la personne prononce des vœux temporaires dans la communauté. Ce temps dure au minimum 3 ans, il permet au religieux de nourrir sa vocation, de grandir en humanité et dans l’Eglise, et ainsi de prendre sa juste place dans la congrégation. Ces années permettent aux religieux de prononcer leurs vœux définitifs : profession perpétuelle.